F1: Wolff n'est pas impressionné par les rétroviseurs de la Ferrari

F1: Wolff n'est pas impressionné par les rétroviseurs de la Ferrari

Toto Wolff a réagi sur les rétroviseurs de la Ferrari SF71-H, désormais montés sur le halo. S’il ne met aucunement en doute leur légalité, il met en doute leur intérêt aérodynamique et rappelle qu’une évolution visible ou originale n’est pas forcément la plus importante en termes de progrès et de performance.

“Je pense que nous avons un rythme de développement régulier” explique Wolff. “Je suis d’accord, quand on regarde la Ferrari, on voit des rétroviseurs très créatifs et l’on se dit que c’est incroyable. Mais au final, on a une voiture de base et l’on a juste besoin d’améliorer nos performances de base dans tous les domaines.”

Rejoignant les propos de Sebastian Vettel, qui expliquait que les rétroviseurs étaient surtout là pour mieux voir, Wolff assure que l’apparence des rétroviseurs de la Ferrari ne veut pas dire que la monoplace italienne sera plus performante : “Ce qui a parfois l’air original n’est pas forcément le meilleur apport en termes d’appui. Je pense qu’il faut garder son cap et le notre est toujours plutôt du côté conservateur, et ça nous a aidés jusqu’ici.”