F1: Wolff explique comment l’interdiction des modes Qualifs des moteurs aidera Mercedes en course

F1: Wolff explique comment l’interdiction des modes Qualifs des moteurs aidera Mercedes en course

Toto Wolff pense que l’interdiction des modes Qualifs des moteurs sera avantageuse pour Mercedes, affirmant que ce surplus de puissance en Qualifications équivaut à plus de performances moteur pendant 25 tours en course.

La FIA a envoyé une directive aux dix équipes informant son intention d’autoriser qu’une même cartographie moteur pendant les Qualifs et courses dès Spa. Contrairement à bon nombre d’observateurs qui pensent que cette règle vise à stopper Mercedes, Wolff affirme que cette règle les rendra plus rapides en course.


“Nous considérons cela comme un défi,”
 confie Wolff. “Nous avons un bon mode Qualifs moteur et nous sommes capables de lui donner un peu plus de puissance lors de la dernière séance. Mais si cela n’est plus possible parce que tout doit être aplani pendant la course, alors ce n’est pas un déficit pour nous. Au contraire, nous pensons que nous pouvons le traduire par plus de performances.”

Nous pensons que l’interdiction du mode quali nous aidera même dans la course. La matrice changera si la FIA change réellement les règles. Nous voyons cela comme une opportunité. Cinq tours de qualification avec une puissance maximale en moins nous permettent de faire 25 tours avec plus de puissance.”

Quant à la Fia, elle est confiante de pouvoir mettre en place cette règle dès le Grand Prix de Belgique. “Nous en sommes très confiants, sinon nous n’aurions pas suivi la voie que nous avons choisie,” a dit Masi. “Je sais que l’équipe technique en particulier a fait un travail énorme sur ce sujet, et a également consulté les quatre motoristes pour obtenir leur avis. Il est prévu que la directive technique concernant les modes de fonctionnement des moteurs soit publiée avant l’événement de Spa.”