F1: Red Bull et Force India ont dû changer leurs suspensions

F1: Red Bull et Force India ont dû changer leurs suspensions

Red Bull et Mercedes sont dans le viseur des instances avant le début de ce week-end. En cause, les fameuses suspensions qui procureraient un avantage aérodynamique, ce qui est formellement interdit par la réglementation. 

Selon l’allemand Kolner Express, Ferrari a su trouver les arguments optimaux afin de saisir la FIA pour mettre en cause les deux écuries concurrentes. Sur ce point, Wolff reste serein et optimiste « il n’y a rien qui nous force à changer quoi que ce soit, ou qui affecterait la performance de la voiture ». Des propos qui viennent répondre directement à la Scuderia et à l’enquête des directeurs.

Dans le même panier, Horner se place du coté de Mercedes en expliquant que le « système ne contribue pas beaucoup à la performance globale de la voiture ». Dans l’histoire, c’est bel et bien Red Bull mais aussi Force India qui ont été contraintes de modifier le troisième élément des suspensions, celui qui procure un avantage. Les vérifications seront probablement faites après le GP de Melbourne, à voir si la performance sera donc influencée ou non.

Quentin Jacquet