F1: Williams victime de problèmes de stabilité en entrée de virage

F1: Williams victime de problèmes de stabilité en entrée de virage

Williams n’a pas vécu un hiver simple à Barcelone puisque la FW41 s’est montrée moins performante que prévu. De même, la nouvelle monoplace a également été plus difficile à régler et ses pilotes se sont un peu égarés dans les réglages.

“Je pense qu’une grande quantité de changements dans l’équipe qui a conçu la voiture et dans la voiture elle-même obligent à prendre du temps pour l’optimiser” explique Paddy Lowe, directeur technique. “Je pense que nous pouvons faire de gros progrès durant la saison et même pour la prochaine. Il est très tôt pour développer le potentiel de l’équipe”.

“La corrélation est plutôt juste. La capacité de Williams à mesurer la performance aérodynamique est l’une des plus fortes que j’ai pu voir. La technologie et les personnes qui s’en chargent sont très fortes. Nous avons une très bonne soufflerie, elle fait partie des meilleures. Nous avons des outils et nous en faisons bon usage mais je pense que nous avons le potentiel de faire encore mieux”.

Lowe analyse enfin les points faibles de la Williams : “Nous testons beaucoup de choses, les limites de la voiture se situent pour le moment sur l’instabilité en entrée de courbe. C’est très souvent le facteur limitant dans une voiture, et c’est particulièrement exagéré pour le moment et si nous progressons sur ce domaine, nous ferons mieux”.