F1 : Villeneuve rejette le manque de spectacle sur les pneus, pas sur l'aéro

F1 : Villeneuve rejette le manque de spectacle sur les pneus, pas sur l'aéro

Jacques Villeneuve a de nouveau critiqué la Formule 1 moderne, après un Grand Prix du Canada où il a regretté que les pilotes soient sortis de leur monoplace sans paraître fatigués. Selon lui, cette constatation a une cause bien précise, qui est le fait que les pilotes doivent économiser, et s’économisent donc.

“Aucun des pilotes au Canada n’était épuisé après la course parce qu’ils n’ont dû donner que 80 % pendant les soixante-dix tours “, a déclaré le Canadien à Sky Italia. “Les pneus deviennent trop chauds, c’est pourquoi tout le monde ralentit et c’est pour cela qu’il n’y a plus de course. On ne peut pas dire que le problème vient de l’aérodynamique, du moins pas sur cette piste.”

Villeneuve analyse la passivité du top 6, notamment entre Kimi Räikkönen, Lewis Hamilton et Daniel Ricciardo, où les rythmes de chacun auraient dû mener à des dépassements, selon le champion du monde 1997, qui a piloté à Montréal une ancienne Ferrari de son père : “Kimi n’a rien fait, Lewis n’a rien fait et Ricciardo n’a presque rien montré. Après quelques tours de piste, les pneus sont trop faibles.”