F1: Vettel et Leclerc réagissent à leur accrochage à Spielberg

F1: Vettel et Leclerc réagissent à leur accrochage à Spielberg

La Scuderia Ferrari a connu un Grand Prix cauchemardesque sur le Red Bull Ring car Sebastian Vettel et Charles Leclerc sont entrés en contact dès le premier tour. Les deux pilotes Ferrari ont abandonné suite à cet incident qui a endommagé leur monoplace respective.

Leclerc a reconnu son entière responsabilité dans cet accrochage qui prive Ferrari de tester en course les évolutions aérodynamiques apportées ce week-end. “Clairement c’est ma faute, il n’y a pas de discussion sur ça,” a déclaré le pilote monégasque au micro de Canal+. “Aujourd’hui j’ai fait le con, je ne trouve pas d’autre mot, il faut l’avouer quand ça se passe. En plus, dans notre situation, il faut prendre les opportunités quand il y en a.”

Aujourd’hui j’ai tout foiré, j’ai mis le team pas là où il fallait, double abandon. J’ai vu une opportunité qui n’en était pas vraiment une, mais j’ai essayé. en me disant que si ça passait on gagnait quatre ou cinq places. C’est clairement pas passé. J’ai été stupide et j’apprendrai. La bagarre était un peu compliquée. Il m’a vu au début mais il n’avait plus d’endroit où aller. Il comprend, mais c’est compliqué pour toute l’équipe. Les excuses, ce n’est pas assez.”

Vettel a déclaré : “Je me battais contre d’autres voitures, nous étions déjà trois voitures dans le troisième virage, et j’ai été très surpris. Je ne m’attendais pas à ce que Charles tente quelque chose. Je crois qu’il n’y avait pas de place.”

“C’est dommage et c’est quelque chose que nous devrions éviter, mais je n’aurais pas pu faire grand-chose de différent. J’ai pris les choses doucement et prudemment car c’était déjà très occupé et très serré. Je ne pense pas qu’il y avait de la place, c’est pourquoi je pense que nous nous sommes heurtés.”