F1: Wolff défend la stratégie de Ferrari

F1: Wolff défend la stratégie de Ferrari

 Beaucoup de monde dans le paddock de la Formule 1 estime que Ferrari a donné la victoire à Sebastian Vettel lors du Grand Prix de Monaco. La Scuderia a fait rentrer assez tôt Kimi Räikkönen alors qu’il était en tête de la course, puis le pilote Finlandais est ressorti dans le trafic. Cependant, le responsable de la compétition de Mercedes, Toto Wolff n’est pas de cet avis.

Alors que Lewis Hamilton avait affirmé que Ferrari avait choisi de faire gagner Vettel, le responsable de la compétition de Mercedes, Toto Wolff n’est pas du tout du même avis que son pilote. Il explique que la Scuderia n’a, en aucun cas, pu favoriser l’un de ses pilotes car il était impossible de savoir qu’elle serait la bonne stratégie à ce stade de la course Monégasque : “Ce n’était pas clair à ce moment du Grand Prix de savoir comment les pneumatiques allaient fonctionner. Il fallait qu’ils fassent un choix avec l’un de leurs deux pilotes pour s’arrêter en premier afin de passer des ultra aux super-tendres. Et ça c’est passé comme ça : les super-tendres neufs n’étaient pas encore assez rapides face aux ultra-tendres usés.”

C’est alors que Toto Wolff explique qu’une fois la voie libre, Sebastian Vettel pouvait signer d’excellents tours et en a ainsi profité pour passer son coéquipier : “Sebastian a donc pu continuer à signer d’excellents tours. Je pense aussi qu’il était plus rapide que Kimi, une fois la piste libre il a pu aussi profiter de ça. En course, il avait clairement le meilleur rythme. Ça lui a donné l’opportunité de passer Kimi Räikkönen mais je ne pense pas que Ferrari ait pu le voir arriver.”

“En somme, c’est un bon résultat pour leur équipe et pour le championnat pilotes mais je ne pense pas que Ferrari a orchestré ça. Ils sont maintenant dans la position où nous étions, où nous devions parfois expliquer lors des doublés pourquoi c’est le bon pilote, ce jour-là, qui a gagné.”

Alexandre Khaldi