F1: Verstappen ne blâme pas Hamilton pour leur accrochage à Monaco

F1: Verstappen ne blâme pas Hamilton pour leur accrochage à Monaco

Max Verstappen n’a pas blâmé Lewis Hamilton pour leur accrochage en fin de course à Monaco. Les deux pilotes pilotes ont eu un contact à trois tours du drapeau à damier et cet incident a été considéré comme un fait de course par les commissaires.

“C’était si serré dans l’épingle, mais dès que l’on arrivait dans le virage 8, on perdait notre élan,” a déclaré Verstappen. “À un moment, je me suis dit : OK, allons-y, essayons et voyons ce qui se passe, puis nous avons eu un petit contact.”

“Au freinage, normalement, vous ne regardez pas vos rétroviseurs et c’est difficile de voir à travers de toute manière, donc je pense qu’il n’y avait personne à blâmer et il n’y a pas eu de véritables dégâts.”

Verstappen a utilisé un mode moteur plus puissant pour espérer dépasser le britannique   : “Nous avons utilisé quelques modes de performance, mais c’est sûr que Mercedes le faisait aussi. Le problème, c’est qu’à la sortie du virage 8, je suis toujours en retard sur l’accélérateur parce qu’il est à quelques mètres devant moi. Vous perdez l’élan et la ligne droite est trop courte pour rattraper votre retard.”