F1: Vers un plafond budgétaire de 175M$ et une redistribution plus équilibrée des revenus dès 2021

F1: Vers un plafond budgétaire de 175M$ et une redistribution plus équilibrée des revenus dès 2021

Un plafond budgétaire de 175 millions de dollars par an a été proposé par Liberty Media aux équipes pour la période 2021-2025, afin d’éviter de creuser davantage  les écarts au sein du plateau tout en maintenant la Formule 1 comme sommité des sports mécaniques.

Le Code Sportif de la FIA stipule que toute nouvelle réglementation doit être approuvée au moins 18 mois avant son introduction, ce qui donne à la Formule 1 un délai jusqu’au 30 juin pour finaliser les changements pour 2021.

Cela signifie qu’une réunion est prévue pour le Conseil Mondial du Sport Automobile le 14 juin, et c’est là que les modifications finales aux nouveaux règlements seront apportées.

Les nouvelles règles proposent qu’un plafond budgétaire de 175 millions de dollars soit imposé à toutes les équipes, mais malgré les efforts de Liberty Media, les frais de déplacement et d’hébergement ne seront pas inclus, pas plus que les salaires des pilotes et le budget pour le marketing.

La Formule 1 envisage également une redistribution des revenus plus équilibrée et basée sur le mérite des performances en cours afin de récompenser le succès des équipes

Ainsi, les constructeurs n’ayant pas forcément les moyens de jouer les premiers rôles pourraient également profiter de rentrées financières, favorisant leur progression et renforçant donc l’homogénéité du plateau.