F1/ Turrini : La SF1000 est le bébé de Binotto, il doit des explications

F1/ Turrini : La SF1000 est le bébé de Binotto, il doit des explications

Le journaliste italien très proche de la Scuderia Ferrari, Leo Turrini, pense que Mattia Binotto doit des explications après le Grand Prix d’Autriche. En effet les performantes de l’écurie italienne ont été décevantes sur le Red bull Ring, la SF1000 a été devancée en Qualifications par une McLaren et une Racing Poing.

Mattia Binotto doit donner des réponses pour la simple raison que cette machine est son bébé, l’enfant d’un chef d’équipe qui était directeur technique, donc l’implication directe est beaucoup plus large que celle d’Arrivabene, de Domenicali, voire de Todt,” explique Turrini. “Là aussi, rien de grave : mais si vous commencez la saison derrière McLaren et Racing Point et que vous vous appelez Ferrari, vous devriez dire pourquoi ?”

Le poleman de l’année dernière sur le Red bull Ring, Charles Leclerc , a été une seconde plus lent samedi dernier en Qualifications, en plus toutes les monoplaces propulsées par Ferrari ont été également en difficulté. Turrini estime ainsi que l’accord secret entre la Fia et Ferrari sur le moteur italien est lié à cette baisse de performances.


“Je crois seulement que toute cette situation est causée par le résultat de l’enquête de la FIA sur l’unité de puissance,”  
confie Turrini. “Pour commencer, il y a un an en Autriche, il n’y avait pas la version du groupe motopropulseur qui a disparu après Spa. En outre, du fait de mon ignorance technique, je doute qu’à Spielberg, on puisse perdre une seconde par tour uniquement à cause du moteur, sur un circuit qui est bouclé en un peu plus d’une minute.”