F1/ Turrini : Certains signes sont positifs après les évolutions introduites sur la Ferrari SF1000

F1/ Turrini : Certains signes sont positifs après les évolutions introduites sur la Ferrari SF1000

Leo Turrini affirme que les dernières informations en provenance de Maranello sont  rassurantes après les mises à jours introduites sur la Ferrari SF1000 même s’il admet qu’il n’y a pas de certitudes absolues.

Les performances de la SF1000 lors des essais de présaison à Barcelone n’étaient pas rassurantes. Afin de corriger les faiblesses de sa monoplace, Ferrari a introduit une évolution moteur qui devrait apporter un gain supplémentaire de 20 chevaux, modifié l’architecture de sa boîte de vitesses, et opté pour un nez plus étroit et plus petit.

Mais  la corrélation entre les données du simulateur et la piste reste incertaine pour l’instant. “Je sais qu’à Maranello, ils ont travaillé et travaillent encore pour corriger les problèmes que la voiture avait révélés lors des tests à Barcelone,” confie Turrini.Certains signes sont positifs après les mises à jour, mais il n’y a pas de certitudes absolues. En théorie, Red Bull devrait être très fort en Autriche, en tenant pour acquis la compétitivité de Mercedes.”

La gestion également d’un duo de pilotes, dont l’un ne sera pas dans l’écurie l’année prochaine,  pourrait être très compliquée. “Ce n’est pas une tâche simple pour Mattia Binotto, mais il faut trouver une solution sans incertitudes,”  avoue Turrini. “Entre autres choses, il n’est pas exclu que le championnat soit réduit à une douzaine de courses en tout : des situations arithmétiques ergotiques intrigantes pourraient survenir (comme : vous êtes hors course plusieurs fois et vous êtes presque hors du combat de championnat, parce que vous n’aurez pas la chance de vous en remettre).”