F1: Seidl explique pourquoi McLaren a voté contre le retour de la Spec 2018 des pneus Pirelli

F1: Seidl explique pourquoi McLaren a voté contre le retour de la Spec 2018 des pneus Pirelli

Le directeur de l’écurie McLaren, Andreas Seidl, a expliqué que Red Bull et Ferrari ont réclamé un retour à la  spécification 2018 des pneus Pirelli, dans l’espoir qu’il les aiderait à rivaliser avec Mercedes, qui a remporté toutes les courses depuis le début de la saison.

“La raison pour laquelle nous avons cette discussion en ce moment est que nous avons trois meilleures équipes avec les mêmes ressources et qu’une équipe fait un travail bien meilleur que les deux autres,” explique Seidl. “Voilà donc la situation à laquelle nous sommes confrontés.”

“Mais ce n’est rien qu’on puisse influencer en tant que McLaren. Je pense que c’est aux trois meilleures équipes de la FIA et de la Formule 1 de voir s’il y a quelque chose qui peut être fait à court terme pour régler ce problème.”

Seidl a expliqué ensuite les raisons pour lesquelles McLaren s’est opposée à ce changement. “Tout d’abord, je pense qu’en toute justice également à Pirelli de mentionner que nous n’avons pas de problème de pneus en général ici. Le produit que nous avons cette année répond à toutes les exigences que nous avons définies l’année dernière en Formule 1, ce que nous voulons avoir.”

Les équipes de Formule 1, la FIA et Pirelli se sont rencontrés hier matin pour voter à un éventuel retour à la spécification 2018 de la gamme du manufacturier italien. Mais ce vote n’a pas été adopté car cinq écuries (Mercedes, Williams, Racing Point, McLaren et Renault) s’y sont opposées.