F1 : Une seconde de mieux pour McLaren grâce au moteur Renault

F1 : Une seconde de mieux pour McLaren grâce au moteur Renault

McLaren continue ses préparatifs en vue de la saison 2018 et les simulations de données comparatives commencent à battre leur plein à Woking, afin de voir ce qui va changer avec le halo, l’absence des ailerons sur le capot arrière, mais surtout avec le bloc propulseur Renault en remplacement du Honda.

Il se dit que la McLaren aurait gagné une seconde au tour dans les simulations, ce qui réjouit Fernando Alonso : “L’image de McLaren sera très différente en 2018, ce sera un peu comme retrouver un vieil ami ou une seconde famille. Ce sera une monoplace rapide, ça ne fait aucun doute”.

En attendant, Eric Boullier se montre ravi d’un tel changement et reconnaît que les difficultés attendues suite à ce changement n’ont pas été rencontrées. Le changement, positif en lui-même, s’est en plus fait en douceur.

“Le changement s’est fait de manière très fluide et nous en sommes ravis. Nous sommes très bien organisés et le travail est quasiment fini. Désormais, il ne reste qu’à se pencher sur le développement et la performance” conclut le Français.