F1: Rosberg défend la consigne de Ferrari mais compatit avec Leclerc

F1: Rosberg défend la consigne de Ferrari mais compatit avec Leclerc

Le champion du monde 2016, Nico Rosberg, a défendu la consigne imposée à Charles Leclerc par la Scuderia Ferrari ce dimanche sur le circuit de Shanghaï.

Leclerc a pris le dessus sur Vettel au départ du Grand Prix de Chine mais Ferrari a ordonné au pilote monégasque de laisser passer son équipier au 11e tour.

Le consultant de Sky F1 estime que Ferrari a raison d’avoir imposé la consigne. “Il était clair qu’ils [Ferrari] devaient essayer quelque chose,” explique Nico Rosberg. “Au début, il semblait que Sebastian était beaucoup plus rapide. Alors, c’était la bonne chose que Ferrari impose la consigne.”

Cependant, Rosberg pense que Ferrari aurait dû laisser Leclerc devant Vettel un peu plus longtemps : “Je ne sais pas ce qui se serait passé. Il aurait peut-être pu montrer qu’il était plus rapide, parce que Leclerc avait un rythme très soutenu. Je compatis avec Charles.”