F1 : Renault met Red Bull en garde et veut une décision rapide

F1 : Renault met Red Bull en garde et veut une décision rapide

La tension monte entre Renault et Red Bull, alors que l’équipe veut attendre le Grand Prix d’Autriche pour décider de son moteur l’an prochain, entre Renault et Honda. Cyril Abiteboul l’assure, Renault a besoin d’une réponse plus rapide. Helmut Marko a néanmoins assuré que Red Bull ne donnerait pas de décision avant l’Autriche, début juillet.

 “Je suppose qu’ils ont toutes les informations dont ils ont besoin maintenant. Je ne vois pas pourquoi ils vont retarder la décision”, a déclaré Abiteboul à Motorsport.com. “Conformément au règlement, la date limite était le 15 mai, puis nous avons accepté de prolonger un peu ce délai après 12 ans de bonne collaboration.”

“Mais au-delà d’un certain point, l’offre que nous avons faite, et qu’ils ont demandée, ne tiendra pas. C’est Montréal qu’ils voulaient attendre avec notre nouvelle spécification et  la nouvelle spécification de Honda. Ils ont toutes les informations, je ne vois aucune raison de retarder encore plus.”

Abiteboul est très clair, Renault n’attendra pas le Grand Prix d’Autriche : “C’est tout simplement parce qu’il faut s’approvisionner en composants. Nous sommes déjà en retard, et c’est Renault qui décide du timing, pas Red Bull. Habituellement, nous parlons après un week-end, nous ne le faisons pas le dimanche soir, avec toutes les émotions, nous laissons la testostérone descendre un peu, et nous discuterons. Mais nous ne pourrons pas attendre le moment qu’ils ont mentionné ce week-end.”