F1: Renault explique le retard de Red Bull sur Mercedes et Ferrari

F1: Renault explique le retard de Red Bull sur Mercedes et Ferrari

Le patron de Renault Sport F1 Team estime que Red Bull n’a pas exploité tout le potentiel de la spécification B de son moteur car  des progrès tardent à se faire au niveau du carburant.

Mclaren et Renault partagent le même fournisseur d’huile et de Carburant, BP/ Castrol, tandis que Red Bull s’est liée avec Exxon Mobil. Si l’écurie Française a bénéficié d’une évolution apportée par son fournisseur en Espagne, l’écurie de Milton Keynes accuse un retard dans le développement du carburant.

“J’espérais sincèrement que Red Bull aurait le rythme pour gagner à Montréal”, a déclaré Cyril Abiteboul à Autosport. “Ils étaient très, très proches de cela, mais pas tout à fait en fin de compte. Des progrès auraient dû être faits au niveau du carburant. Nous pouvons garantir une équité de performance de ce qui est sous notre contrôle, c’est-à-dire le matériel et le logiciel.”

“Rien d’autre que le carburant, parce qu’ils ont choisi pour des raisons stratégiques et commerciales d’opter pour leur propre partenaire, ce que nous apprécions, et que nous soutenons en homologuant leur produit.”

Toto Wolff avait estimé, en ce début de saison, que c’était préférable de choisir un même fournisseur de carburant que son motoriste: “En termes de stratégie, il est toujours préférable d’être sur un même niveau de performance. Cela passe par utiliser le même carburant et les mêmes types d’huile que l’écurie d’usine, en l’occurrence Renault dans le cas de Red Bull.”