F1 : Renault estime être un dommage collatéral de la lutte entre Mercedes et Ferrari

F1 : Renault estime être un dommage collatéral de la lutte entre Mercedes et Ferrari

Cyril Abiteboul a estimé que c’est la lutte entre Mercedes et Ferrari qui a coûté cher à Renault. Selon lui, la guerre de développement que se disputent les deux constructeurs a permis aux rivales de Renault dans le peloton, que sont notamment Haas, Force India et Sauber, d’avoir un meilleur bloc à disposition.

“Nous voyons que nous sommes dans un milieu de peloton très serré et que la plupart des voitures qui nous entourent bénéficient et suivent le développement des meilleures équipes Mercedes et Ferrari, qui sont vraiment dans une course aux armements pour le championnat” a déclaré Abiteboul à Motorsport.com. “À mon avis, nous sommes presque un dommage collatéral. Nous voyons les conséquences collatérales et l’effet collatéral de Ferrari qui a eu à un moment donné un avantage sur Mercedes, puis un très fort taux de développement de la part de Mercedes pour rattraper son retard.”

“En vertu de la réglementation actuelle, cela a un impact positif sur toutes les autres équipes [clients], de sorte que Force India, Haas et Sauber ont tiré profit de ce combat entre les deux. Nous sommes isolés. Ce n’est pas un problème parce que nous sommes un fabricant, que nous avons l’entière responsabilité et l’entière obligation de rendre des comptes, mais nous devons tout faire pour progresser.”

Laisser un commentaire