F1: Mercedes a identifié la cause des dommages sur la W10 de Hamilton

F1: Mercedes a identifié la cause des dommages sur la W10 de Hamilton

Un vibreur a causé les dommages sur le fond plat de la Mercedes de Lewis Hamilton lors du GP d’Australie, d’après le responsable de la stratégie James Vowles.

En effet , des dégâts sur le fond plat de la Mercedes de  Lewis Hamilton qui ne pouvait pas suivre le rythme de son coéquipier, avaient compromis les performances et l’équilibre de sa monoplace.

“Lors de l’inspection de la voiture de Lewis après la course, nous avons remarqué quelques dommages sur ce que nous appelons la zone de scellement du pneu,”  a déclaré James Vowles.

“Nous avons vu le carbone brisé juste devant le pneu arrière sur le fond plat. Cette zone est très sensible du point de vue aérodynamique, tant au niveau de l’appui aérodynamique que de l’équilibre de la voiture, et nous pensons l’avoir endommagée pendant la course en roulant sur quelques vibreurs.”

James Vowles a ensuite salué la manière dont Hamilton a géré sa course après les dommages.

“Lewis Hamilton avait déjà un très long relais sur ce pneu Medium après avoir couvert Vettel, donc il devait déjà gérer ces pneus de manière assez significative, ce qui l’empêchait de progresser dans la course,” explique-t-il.

“Ces dommages sur le fond plat n’auraient pas aidé. L’arrière aurait été plus instable qu’à l’accoutumée, et il a fait un travail fantastique pour amener cette voiture à la fin de la course.”