F1: Masi répond à Hamilton qui estime que les pilotes ont été mis en danger lors du redémarrage de la course

F1: Masi répond à Hamilton qui estime que les pilotes  ont été mis en danger lors du redémarrage de la course

Le directeur de course de la Formule 1, Michael Masi, a réfuté les accusations de Lewis Hamilton qui estime que les pilotes ont été mis en danger par le retard du redémarrage de la course après la première intervention de la voiture de sécurité lors du Grand Prix de Toscane.

Giovinazzi, Latifi, Magnussen et Sainz ont été impliqués dans le violent carambolage lors du premier redémarrage de la course où plusieurs voitures ont accéléré et ralenti dans la ligne droite. Cet accident a poussé Hamilton à critiquer la direction qui aurait retardé le redémarrage afin de rendre la course plus excitante.

Mais Masi a rejeté cette accusation du pilote britannique. “Absolument pas”, a répondu Masi lorsqu’on lui a demandé si la F1 voulait du spectacle au détriment de la sécurité. “Du point de vue de la FIA, la sécurité est primordiale, point final. Fin de l’histoire. En ma qualité de directeur de course et de délégué à la sécurité, c’est là que se situe mon rôle en tant qu’intégrité sportive et sécurité. Et quiconque dit le contraire est en fait assez offensant.”

“Ils peuvent critiquer autant qu’ils veulent. Si l’on considère la distance entre l’endroit où les feux ont été éteints et la ligne de contrôle, il n’y a probablement pas de différence, si ce n’est plus, par rapport à un certain nombre d’autres endroits. En fin de compte, les lumières de la voiture de sécurité s’éteignent là où elles s’éteignent.”

La voiture de sécurité est dans la voie des stands, nous avons les 20 meilleurs pilotes du monde, et comme nous l’avons vu plus tôt dans la course de Formule 3, ces pilotes de la catégorie junior ont eu un redémarrage très, très similaire à ce qui se passait dans la course de F1 et l’ont très bien piloté sans incident.”

Hamilton avait déclaré après le Grand Prix de Toscane : “Ce n’est absolument pas la faute de Valtteri, ce sont les décideurs qui essaient de rendre la course plus excitante. Cela a mis les gens en danger, peut-être doivent-ils y repenser. Ils se sont mis à éteindre les feux des voitures de sécurité de plus en plus tard. Nous nous battons pour notre position. Ils essaient de rendre cela plus excitant, mais (dimanche) était un peu au-dessus de la limite, mais Valtteri (Bottas) a fait exactement ce que n’importe qui ferait.”

Laisser un commentaire