F1 : Liberty Media pense que les problèmes avec les promoteurs sont dus à Ecclestone

F1 : Liberty Media pense que les problèmes avec les promoteurs sont dus à Ecclestone

Greg Maffei, le PDG de Liberty Group, a expliqué que les difficultés de négociations entre Liberty Media et les promoteurs des Grands Prix en Formule 1 sont avant tout dues au précédent propriétaire de la Formule 1, Bernie Ecclestone. Selon lui, c’est l’argent pris par Ecclestone à ces mêmes promoteurs qui a compliqué leur situation.

“Bernie avait fait un très bon travail, sans doute trop bon, et avait ruiné les promoteurs” a déclaré Greg Maffei lors d’une conférence de la Deutsche Bank. “Et nous avons reçu beaucoup de coups en retour, en partie parce que nous sommes maintenant publics et qu’ils peuvent voir les prix, et en partie parce que Bernie a laissé entendre à beaucoup d’entre eux qu’ils payaient trop cher. Ça n’a pas aidé la cause.”

Maffei admet que la situation est compliquée, alors que certains circuits ont perdu ou risquent de perdre le soutien de leur gouvernement ou de la région dont ils dépendent : “Si l’on prend en compte les gouvernements qui essaient de retirer les subventions, au Mexique, ou dans d’autres pays dont l’Espagne. Cela crée donc certains défis.”