F1: Leclerc affirme qu'il ne sera pas le pilote numéro 2 chez Ferrari

F1: Leclerc affirme qu'il ne sera pas le pilote numéro 2 chez Ferrari

Charles Leclerc défendra les couleurs de la Scuderia Ferrari l’année prochaine. Le pilote Monégasque qui remplacera Kimi Raikkonen a ainsi affirmé qu’il ne jouera pas le rôle de pilote numéro 2 aux cotés de Sebastian Vettel.

“Oh, non, non, pas du tout,” a répondu Leclerc. “Je pense que c’est plus ou moins la même chose dans chaque équipe, où il y a deux pilotes qui débutent la saison à égalité, puis à un moment donné, on voit des consignes d’équipe car il y a évidemment un pilote qui joue le championnat et pas l’autre. Je pense que c’est normal, ça arrive dans chaque équipe. Mais je crois qu’ils nous laisseront courir au début de la saison, c’est certain.”

Charles Leclerc a également dévoilé ses objectifs: “Je dois absolument livrer. J’ai eu une très bonne saison cette année où j’ai beaucoup appris et l’année prochaine, je serai dans une grande équipe. Je dois encore apprendre beaucoup de choses, mais je serai bien préparé. Mon objectif est d’aller faire le meilleur travail que j’ai avec la voiture. Je pense que cette année, ils ont la meilleure voiture et une chance de remporter le titre et si l’année prochaine sera la même, ce sera la même chose pour remporter le titre, et ce sera une grande chose, mais je devrai grandir beaucoup en tant que pilote et prendre les meilleurs résultats possibles.”

Leclerc a ainsi exclu toute pression supplémentaire: “Je peux voir que beaucoup de gens pensent que j’aurai beaucoup plus de pression sur mes épaules mais ce n’est pas le cas. Je pense que j’ai une mentalité qui me permet d’éliminer toute la pression. Je me concentre vraiment sur moi-même et ne pense pas vraiment à ce que les gens attendent de moi dans la voiture. Si je fais du bon travail et que je travaille correctement, alors les performances seront au rendez-vous. Je me concentre uniquement sur moi-même et je fais du bon travail dans la voiture, puis je pense que les résultats viendront. Alors non, je ne ressens pas la pression.”