F1 : La Fia met en place une nouvelle procédure pour mieux contrôler la consommation des équipes

F1 : La Fia met en place une nouvelle procédure pour mieux contrôler la consommation des équipes

Cet hiver, une nouvelle théorie sur l’amélioration illégale des performances a circulé et il a été question d’un accumulateur illégal, qui pourrait stocker jusqu’à 0,1 litre de carburant entre la mesure du débit de la FIA et la pompe haute pression. Par exemple, dans les tours de Q3, il pourrait injecter plus de carburant pendant l’accélération qu’il n’est permis de le faire. D’après les calculs des experts, il en résulterait une augmentation de 4,5 % de la puissance et le réservoir secret aurait pu être rempli en cas de conduite à charge partielle.

Selon Auto Motor Und Sport, la FIA a introduit une nouvelle procédure de pesée pour empêcher les équipes d’utiliser plus de carburant que ce qui est autorisé et cette année le poids maximum est de 100 kilogrammes par distance de course. Cette mesure, qui affecte une équipe différente à chaque Grand Prix, est pour ainsi dire un contrôle de sécurité. Il sert à confirmer les mesures de débit. Le processus élaboré montre à quel point la FIA est sérieuse en ce qui concerne les accusations selon lesquelles on pourrait injecter plus de carburant qu’il n’est permis.

Ces dernières années, la FIA a été bombardée à maintes reprises d’enquêtes à ce sujet. Les sceptiques tirent dans toutes les directions, espérant frapper. Comme l’a dit un ingénieur, d’après le rapport d’Auto Motor Und Sport: “Cet hiver, il y a eu plus de directives techniques sur ce sujet que jamais auparavant. Nous sommes devenus plus stricts dans tous les domaines où les motoristes pourraient théoriquement dépasser la marque.” En réaction à ces soupçons, les responsables tentent d’exclure les zones grises, les failles ou d’éventuelles séries d’astuces illégales, confirme Charlie Whiting, directeur de course de la FIA.

Laisser un commentaire