F1: La Fia explique la cause du problème du DRS à Abu Dhabi

F1: La Fia explique la cause du problème du DRS à Abu Dhabi

Une panne du serveur de données de la Fia a provoqué la désactivation du DRS lors des dix huit premiers tours du Grand Prix d’Abu Dhabi, d’après le directeur de course de la Formule 1, Michael Masi.

“Le plus simple, c’est qu’un serveur de données s’est planté,”  affirme Masi. “Le chronométrage fonctionnait toujours aussi bien que nous l’avons tous vu, mais il s’est crashé et nous l’avons immédiatement désactivé et jusqu’à ce que nous soyons sûrs à 100% qu’il était tout, non seulement sauvegardé et opérationnel, mais sauvegardé et opérationnel avec les bonnes données disponibles, c’est alors que nous l’avons remis en service.”

“Nous avons fait diverses vérifications en collaboration entre la FIA et la F1 pour nous assurer que tout fonctionnait bien. Jusque-là, nous n’allions pas prendre de risques tant que nous n’étions pas confiants.”

Masi a aussi confirmé que c’était la première fois que la F1 était victime de ce souci technique depuis l’introduction du DRS en 2011 : “C’est la première fois que c’est arrivé. Il y a une sauvegarde, mais la première partie consiste en fait à identifier le premier problème et avec tout système de sauvegarde, il y a un décalage dans les choses à cliquer.”

“Nous devions nous assurer qu’il était remis en état et qu’il fonctionnait dans un état stable, que nous avions confiance dans ce qui était envoyé et qu’il était envoyé également et correctement. Une fois que nous étions satisfaits de cela entre nous, nous l’avons réactivé et activé DRS.”

Laisser un commentaire