F1: Jean Todt dément les rumeurs selon lesquelles le halo serait finalement abandonné

F1: Jean Todt dément les rumeurs selon lesquelles le halo serait finalement abandonné

La controverse autour du halo et de son utilisation dès l’année prochaine semble finalement plus importante que prévu. Les nombreuses plaintes au sujet de l’esthétique du système ne sont pas récentes mais s’ajoutent à celles élevées contre son poids. En effet, il apparaît qu’en plus d’être coûteux, le système sera finalement plus lourd que prévu, ce qui devrait ralentir les voitures par rapport à cette année.

En plus des soucis représentés par ces points, des inquiétudes concernant la sécurité des pilotes se sont élevées à Abu Dhabi, après que Valtteri Bottas n’a pas réussi à s’extraire de sa voiture dans le temps imparti de la procédure, soit sept secondes. Aucun message rassurant n’a d’ailleurs été envoyé par la FIA au sujet de la possibilité d’enlever rapidement le halo si une monoplace se retourne, ce qui n’est pas pour rassurer les pilotes. Mais les rumeurs semblent infondés et il n’y a aucune chance de voir le halo retiré au dernier moment.

“Il n’y a aucun retour en arrière possible. Le halo arrive et va rester. Pourquoi ? Parce qu’il offre un ajout incomparable en termes de sécurité” explique Jean Todt. “Je suis fasciné par ce qui a été écrit à son sujet. Le halo n’est que la continuité de ce qu’offre la F1. Ce ne sera cependant pas une finalité, si nous trouvons mieux, nous le remplacerons”.