F1: Horner et Williams à propos de la participation d' Alonso aux 500 miles d'Indianapolis

F1: Horner et Williams à propos de la participation d' Alonso aux 500 miles d'Indianapolis

Interrogés en conférence de presse, les patrons des écuries Red Bull et Williams, Christian Horner et Claire Williams, donnent leurs avis à propos du choix d’Alonso de disputer les 500 miles d’Indianapolis.

Cependant, il ne s’en prend pas au pilote en lui même mais bien au patron de l’équipe McLaren, Zak Brown, et avec des mots, comme en le conseillant d’aller voir un psychiatre: « Zak a ce problème. Il a un conducteur déprimé entre ses mains et il essaie de le garder motivé, c’est ce pour quoi il a proposé cette idée pour l’envoyer à Indianapolis, je pense qu’il doit voir personnellement un psychiatre ». Il explique que peut-être que ce choix était le meilleur après un début de saison compliqué, « mais évidemment, McLaren a eu cette approche qui est peut-être différente de la nôtre, mais bonne pour eux ».

Il souligne également le manque d’expérience potentiellement de l’espagnol pour une telle compétition: « Il n’y a pas de test. Il va simplement sauter dans la voiture. Et le tour numéro 1 sera dur comme le premier virage ». Mais peut comprendre la décision du pilote tant son début de saison est compliqué pour lui: « c’est difficile pour Fernando car il a du mal ». Quant à son équipe, il reste clair qu’aucun de ses pilotes ne fera ce genre de choses:« je crois que si un conducteur s’engage dans une équipe, et faire autre chose,  c’est un peu comme disparaître avec une autre petite amie à mi-parcours de l’année, puis revenir ».

Claire Williams, directrice de l’écurie à son nom, a également déclaré qu’elle n’aurait pas permis aux pilotes d’effectuer ce qu’à fait Alonso, de rater une course pour une autre compétition:  « je ne sais pas si c’est parce que je suis la fille de mon père et je sais que Frank ne le ferait probablement pas, mais je ne vais pas élargir les raisons », déclare-t-elle à Autosport.

Quentin Jacquet