F1: Honda réagit aux rumeurs sur son premier coup dur de la saison

F1: Honda réagit aux rumeurs sur son premier coup dur de la saison

Honda a nié les récentes rumeurs selon lesquelles le développement de son moteur pour 2019 aurait connu des difficultés. Le motoriste Japonais a aussi nié avoir rompu son contrat avec l’entreprise AVL.

Autobild avait rapporté que Honda avait mis fin à sa collaboration avec AVL, société leader dans le domaine de la simulation et des essais moteurs, en raison d’un désaccord entre un chef de projet AVL et des ingénieurs du motoriste.

“Ce n’est pas parce que nous n’avons pas conclu un nouveau accord de partenariat avec AVL que nous avons rompu notre contrat avec eux,” a déclaré un porte-parole de Honda.“Il est vrai que Honda parlait de travailler avec AVL, mais il y a un fossé entre ce que Honda cherche et ce qu’ils peuvent faire et nous n’avons pas conclu. Il a dû y avoir un malentendu.”

Autobild avait également signalé que les groupes motopropulseurs Honda ne sont pas en mesure de fonctionner à plein régime en raison de fortes vibrations du moteur à combustion interne.

“Des mesures appropriées ont été prises pour résoudre le problème. Honda a déjà dépassé Renault et sera encore meilleur en 2019,” a confié le consultant Motorsport de Red Bull, Helmut Marko, au magazine Allemand.