F1/ Honda: "Nous sommes fermement convaincus que nous comblerons l'écart avec Mercedes et Ferrari"

F1/ Honda: "Nous sommes fermement convaincus que nous comblerons l'écart avec Mercedes et Ferrari"

Le chef du projet F1 chez Honda, Yusuke Hasegawa est toujours confiant sur le potentiel de l’unité de puissance Spec 3. Le motoriste Japonnais est fermement convaincu qu’ils combleront l’écart avec les leaders.

Avec le moteur Spec 3 de Honda, les McLaren ont fait une bonne qualification lors du Grand Prix de Grande-Bretagne en se classant 13ème pour Fernando Alonso et 9ème pour Stoffel Vandoorne. C’est la première fois de la saison que le Belge devance le double champion du monde en qualification. Cependant, alors que l’écurie de Woking espérait marquer des points pour cette course à domicile, Vandorne a finalement terminé 11ème alors que Alonso a abandonné lors du 32ème tour suite à une perte de puissance.

Mais cette nouvelle contre-performance n’entache pas l’optimisme de Honda. En effet, le chef du projet F1 du motoriste Nippon, Yusuke Hasegawa affirme être toujours confiant sur le potentiel du moteur Spec 3 : “Je suis excité quand nous apportons des améliorations, car cela peut mener à pouvoir augmenter nos attentes. “Mais tout de même, nous devons en faire plus pour rattraper le retard avec Mercedes et Ferrari.”

“Je suis fermement convaincu que nous comblerons l’écart avec les leaders avec notre bonne vitesse pour le développement.”

Yusuke Hasegawa a également indiqué qu’une unité de puissance Spec 4 pourrait faire son apparition avant la fin de cette saison 2017 : “Nous n’arrêtons pas de développer, nous devons continuer à faire des améliorations. Bien sûr, la performance et les résultats sont les choses les plus importantes, mais tout est aussi dans l’apprentissage pour le futur. Par rapport à l’année dernière, nous avons dû modifier le concept du moteur, mais l’année prochaine, nous garderons le même concept.”

“Il est bon que nous utilisions le même concept car le développement et l’amélioration de cette année sont directement liés à l’année prochaine. Cela signifie que nous n’avons pas besoin d’arrêter le développement actuel, et de ce point de vue, nous avons déjà commencé la conception de l’année prochaine.”

Alexandre Khaldi (@alexuptonlebron)