F1/ Grosjean : “ Sans le Halo je ne pourrais pas vous parler aujourd'hui ”

F1/ Grosjean : “ Sans le Halo je ne pourrais pas vous parler aujourd'hui ”

Romain Grosjean pense que le Halo est la meilleure chose que la Formule 1 a apporté et que ce dispositif de sécurité a sauvé sa vie, après son horrible accident lors du premier tour du Grand Prix de Bahreïn, qui s’est disputé hier sur le circuit de Sakhir.

Grosjean a été impliqué dans un contact à la sortie du virage 3 et a subi un violent impact avec les barrières à grande vitesse. Sa VF-20 s’est enflammée à l’impact et est coupée en deux et mais le pilote français était conscient et a pu sortir du cockpit avant d’être rapidement pris en charge par l’équipe médicale de la FIA. Il était ensuite transporté par hélicoptère à l’hôpital, il a quelques brûlures. Il a passé la nuit à l’hôpital par mesure de précaution.

S’exprimant depuis son lit d’hôpital, Grosjean qui a remercié  l’équipe médicale et les commissaires de la Fia, pense que le Halo a sauvé sa vie. “Bonjour tout le monde, je voulais juste vous dire que je vais bien, enfin, en quelque sorte, merci beaucoup pour tous les messages,” a écrit Grosjean sur Instagram. “Je n’étais pas pour le Halo il y a quelques années, mais je pense que c’est la meilleure chose que nous ayons apportée à la Formule 1 et sans lui je ne pourrais pas vous parler aujourd’hui. Merci à tout le personnel médical du circuit, de l’hôpital, et j’espère pouvoir bientôt vous écrire de nombreux messages et vous dire comment ça se passe.”

Guenther Steiner, le directeur de l’écurie Haas, a salué les progrès réalisés par la Formule 1 ces dernières années : “Nous avons eu de la chance aujourd’hui. La bonne nouvelle, c’est que Romain se porte bien compte tenu de ce qui s’est passé. Nous sommes reconnaissants pour tous les progrès réalisés en matière de sécurité afin de protéger les pilotes. Nous adressons nos remerciements à l’équipe de sécurité de la FIA et aux commissaires qui se sont immédiatement rendus sur place pour aider Romain à s’éloigner des lieux. Comme je l’ai dit, je pense que nous avons eu de la chance – il n’y a pas grand-chose d’autre à dire. Nous espérons que Romain se remettra rapidement des blessures qu’il a subies.”