F1, GP d’Italie : Leclerc résiste aux deux pilotes Mercedes pour décrocher sa deuxième victoire de la saison

F1, GP d’Italie : Leclerc résiste aux deux pilotes Mercedes pour décrocher sa deuxième victoire de la saison

Charles Leclerc a résisté aux deux pilotes Mercedes pour remporter le Grand Prix d’Italie, la première victoire depuis 2010 de la Scuderia Ferrari sur le circuit de Monza. Parti en pole position, le pilote monégasque s’est rudement battu pour décrocher ce dimanche, sa deuxième victoire de la saison.

Parti en pole position, Leclerc a pris un bon envol. Il devance Lewis Hamilton et Valtteri Bottas. Hülkenberg réussit à prendre le dessus sur Vettel en début de course mais le pilote Ferrari reprend sa position dans la ligne droite.

Les pilotes Red Bull ont connu un début de course difficile. Max Verstappen a endommagé son aileron avant, ce qui l’oblige à s’arrêter au 3e tour, tandis qu’Alexander Albon est poussé dans le gravier par Carlos Sainz qui a voulu reprendre sa position après le dépassement du thaïlandais sur ce dernier.

Au 7e tour, Vettel perd le contrôle de sa monoplace et part en tête-à-queue au virage 9. Il entre ensuite en collision avec Stroll à son retour en piste.  Stroll a failli à son tour percuter Pierre Gasly, en revenant sur la piste. L’allemand écope d’un stop and go de 10 secondes tandis que le canadien reçoit une pénalité de drive-through.

Au 11e tour, Leclerc est en tête devant Hamilton, Bottas, Ricciardo, Hülkenberg, Sainz, Giovinazzi, Albon, Kvyat et Magnussen. Hamilton est le premier parmi les leaders à s’arrêter aux stands pour chausser les pneus médium au 20e tour.

Leclerc s’arrête deux tours plus tard pour chausser les durs. Il ressort 4e juste derrière Hamilton. Les deux pilotes dépassent Hülkenberg. Hamilton tente alors de dépasser Leclerc, ce dernier le tasse l’obligeant à freiner en partie hors de la piste et à passer par l’échappatoire. Le monégasque écope d’un drapeau noir et blanc en guise d’avertissement.

Au 29e tour, Sainz s’arrête au bout de la voie des stands à cause d’une roue mal attachée après son arrêt au stand, provocant la Voiture de Sécurité Virtuelle. Deux tours plus tard, Kvyat abandonne à son tour mais à cause d’un problème moteur.

Sous la pression de Hamilton, Leclerc rate son virage et revient sur la piste en coupant la chicane. Il empêche ensuite le pilote britannique de doubler à l’extérieur. Bottas profite de la bataille entre les deux leaders du moment pour réduire l’écart.

Au 42e tour, Hamilton quitte la piste au premier virage après un blocage de roues, ce qui permet à Bottas de passer en deuxième position. Avec ses pneus plus frais, le finlandais tente le tout pour le tout pour dépasser Leclerc mais commet beaucoup d’erreurs.

Leclerc parvient ainsi à résister aux deux pilotes Mercedes pour offrir à la Scuderia Ferrari sa première victoire à domicile depuis 2010. Il termine devant Bottas et Hamilton qui se contente du  point du meilleur tour en course. Ricciardo et Hülkenberg terminent respectivement 4e et 5e. Ils devancent Albon, Perez et Verstappen sur la ligne d’arrivée. Giovinazzi et Norris complètent le top 10.

f23d5c1a-ed36-489c-b538-8397eb938c58

78cc8f3f-222a-4d49-85d1-5a1850ab282c