F1, GP de Hongrie : Hamilton remporte la 81e victoire de sa carrière

F1, GP de Hongrie : Hamilton remporte la 81e victoire de sa carrière

Lewis Hamilton a remporté le Grand  Prix de Hongrie, sa huitième victoire de la saison. Parti troisième sur la grille, le britannique a dépassé Max Verstappen en fin de course, grâce à une stratégie parfaite de Mercedes.

Le poleman Max Verstappen a effectué un bon envol tandis que Bottas est victime d’abord d’un contact avec Lewis Hamilton puis avec Charles Leclerc, ce qui lui a fait perdre des positions et l’obligea à s’arrêter  plus tôt que prévu pour changer son aileron avant et chausser les durs.

Max Verstappen s’est installé confortablement en tête avec 2,5 secondes sur Lewis Hamilton après les dix premiers tours de la course. Leclerc et Vettel suivent derrière. Ils devancent dans cet ordre Sainz, Norris, Raikkonen, Gasly, Grosjean et Hülkenberg.

Au 15e tour, nous assistons à une bataille entre Perez et Hülkenberg pour le gain de la 10e position. 4 tours plus tard, Daniil Kvyat dépasse Alexander Albon pour s’emparer de la 12e position.

Verstappen se plaint de l’adhérence de ses pneus puis s’arrête au 24e tour pour chausser les durs, Hamilton en profite pour prendre les commandes de la course mais perd une seconde au tour, ce qui l’obligea à s’arrêter au 32e tour pour chausser les durs.

Lando Norris, cinquième, a effectué un mauvais arrêt au stand. Il ressort 11e. Mais il réussit à dépasser Magnussen pour le gain de la 9e position, 4 tours plus tard.

A mi-course, nous assistons à une bataille entre Verstappen et Hamilton qui est à 0,3 seconde du néerlandais. Le britannique n’arrivant toujours à trouver l’ouverture, commet même une erreur en sortant de la piste.

L’écart entre les deux pilotes augmente après cette passe d’armes.  Il est de deux secondes, ce qui oblige Mercedes à tenter une stratégie inhabituelle; Hamilton s’arrête à nouveau pour chausser les médium. Le britannique ressort deuxième avec 22 secondes de retard, à 19 tours du drapeau à damier.

Hamilton réduit l’écart à chaque tour grâce à ses pneus médium et frais. A 4 tours de la fin, il dépasse Verstappen sans la moindre difficulté pour s’emparer de la tête et ainsi triompher sur le Hungaroring. Verstappen termine deuxième et signe le meilleur tour de la course après son deuxième arrêt au stand.

Auteur d’une fin de course solide, Vettel dépasse Leclerc à deux tours de la fin pour s’emparer de la troisième place. Le monégasque et Sainz complètent le top 5. Gasly termine 6e devant Kimi Räikkönen, Bottas et Norris. Albon complète le top 10.