F1: La FIA réagit au communiqué des sept écuries

F1: La FIA réagit au communiqué des sept écuries

La FIA a réagi suite au communiqué des sept écuries qui demandaient des éclaircissements sur l’accord confidentiel conclu entre la Scuderia Ferrari et la Fédération Internationale de l’Automobile.


“La FIA a procédé à une analyse technique détaillée de l’unité de puissance de la Scuderia Ferrari, comme elle est en droit de le faire pour tout concurrent du championnat du monde de Formule 1 de la FIA,”
peut-on lire sur le communiqué de la Fédération Internationale de l’Automobile.

“Les enquêtes approfondies et détaillées menées au cours de la saison 2019 ont fait naître des soupçons selon lesquels l’UP de la Scuderia Ferrari pourrait être considérée comme ne fonctionnant pas dans les limites des règlements de la FIA à tout moment.”


“La FIA n’a pas été pleinement satisfaite, mais a décidé qu’une action ultérieure ne permettrait pas nécessairement de conclure à une infraction, en raison de la complexité de l’affaire et de l’impossibilité matérielle de fournir des preuves irréfutables d’une infraction.”

“Afin d’éviter les conséquences négatives qu’un long litige entraînerait, surtout à la lumière de l’incertitude de l’issue de ces litiges et dans l’intérêt du championnat et de ses parties prenantes, la FIA, conformément à l’article 4 (ii) de son règlement judiciaire et disciplinaire (RJD), a décidé de conclure un accord de règlement effectif et dissuasif avec Ferrari pour mettre fin à la procédure.”

“Ce type d’accord est un outil juridique reconnu comme une composante essentielle de tout système disciplinaire et est utilisé par de nombreuses autorités publiques et autres fédérations sportives dans le traitement des litiges.”

“La confidentialité des termes de l’accord de règlement est prévue par l’article 4 (vi) du RCD. La FIA prendra toutes les mesures nécessaires pour protéger le sport ainsi que son rôle et sa réputation en tant que régulateur du championnat du monde de Formule 1 de la FIA.”