F1: La FIA conclut un accord secret avec Ferrari après l’enquête sur son moteur

F1: La FIA conclut un accord secret avec Ferrari après l’enquête sur son moteur

La FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) annonce avoir conclu un accord secret avec la Scuderia Ferrari, suite à une enquête sur la légalité de son groupe motopropulseur au cours de la saison 2019.

La Scuderia Ferrari a été soupçonnée d’avoir enfreint le règlement technique avec son unité de puissance, la saison  dernière. Des pièces de l’écurie italienne ont été saisies et la FIA avait ensuite publié une troisième directive technique qui indique que les équipes devront utiliser un deuxième capteur en 2020, qu’elle contrôlera exclusivement.

Après des enquêtes approfondies, la Fia a conclu un accord secret avec Ferrari. “La FIA annonce qu’après des enquêtes techniques approfondies, elle a conclu son analyse du fonctionnement de l’unité motrice de la Scuderia Ferrari de Formule 1 et est parvenue à un accord avec l’équipe,”  peut-on lire sur le communiqué de la Fédération Internationale de l’Automobile. “Les détails de l’accord resteront entre les parties.”

“La FIA et la Scuderia Ferrari ont pris un certain nombre d’engagements techniques qui amélioreront la surveillance de tous les moteurs de Formule 1 pour les prochaines saisons de championnat et aideront la FIA dans ses autres tâches réglementaires en Formule 1 et dans ses activités de recherche sur les émissions de carbone et les carburants durables.”