F1: Ferrari explique la consigne imposée à Leclerc

F1: Ferrari explique la consigne imposée à Leclerc

Au terme d’un Grand Prix décevant qui a vu la Scuderia Ferrari terminer derrière les deux pilotes Mercedes et Max Verstappen, l’écurie italienne a figé les positions de ses pilotes en fin de course alors que Charles Leclerc pouvait dépasser Sebastian Vettel.

Mattia Binotto a ainsi expliqué pourquoi l’écurie a donné la consigne : “Quand Seb a effectué son arrêt au stand pour chausser les médiums, il n’a pas trouvé l’adhérence qu’il souhaitait avoir et a été dépassé par Max. Il souffrait avec ses pneus et à 10 tours de la fin, l’équipe a décidé de ne pas prendre de risques, de figer les positions et de ramener les points à la maison.”

“Charles a fait un excellent deuxième relais mais[à] 10 tours de l’arrivée, il n’y avait aucune raison de prendre des risques aujourd’hui. Nous ne nous battions pas pour la première position.”

Binotto a ensuite salué l’esprit d’équipe de Charles Leclerc : “Je suis heureux de la façon dont il s’est comporté en tant que pilote d’équipe, pas seulement en tant que pilote. Il est très utile pour l’équipe. Il est très impliqué, essayant de faire de son mieux, poussant les ingénieurs à s’améliorer et à avoir une meilleure voiture.”

“Je pense que si nous jugeons tout son week-end, c’est plutôt bien. Ses qualités n’étaient pas parfaites, il en est conscient. Mais je pense qu’il a bien roulé en Q1 et Q2, peut-être pas très bien en Q3.”

“Mais en général, il a passé un bon week-end. Je pense que son deuxième relais a aussi été très performant. Je suis donc très satisfait de sa première course. Il est au point de départ, c’est un bon point de départ.”