F1: Ferrari a identifié les problèmes subis par les deux monoplaces à Sepang

F1: Ferrari a identifié les problèmes subis par les deux monoplaces à Sepang

Les problèmes mécaniques n’ont pas épargné Ferrari le week-end dernier en Malaisie, obligeant Sébastian Vettel à prendre le départ de la dernière place de la grille et mettant un terme aux ambitions de Kimi Räikkönen, qualifié en première ligne, avant même le départ de la course. Un problème de batterie avait été suspecté sur la monoplace du Finlandais mais c’est finalement une pièce faisant la liaison entre le bloc propulseur et le turbo qui est responsable de cette panne, tout comme celle subie par Sébastian Vettel la veille. L’identification du problème va éviter à la Scuderia de subir des déconvenues aussi frustrantes que celles vécues à Sepang.

“Nos deux voitures auraient pu gagner dimanche” regrette Sergio Marchionne, après que son équipe n’a marqué que 12 points. “Les problèmes rencontrés sur nos moteurs sont le fruit de deux choses. La première est la jeunesse de notre département moteur tandis que la deuxième est le fait que nos composants n’ont pas eu une qualité suffisante pour une voiture de course. C’est pour cela que nous avons décidé d’intervenir au sein de l’équipe”.

“Ce n’est pas trop grave si un moteur casse à l’usine, sur le banc d’essai, mais nous nous couvrons de ridicule lorsque ça arrive sur une voiture qui est en première ligne et qui ne peut pas prendre le départ à cause d’un problème sur le moteur” conclut Marchionne en référence aux déboires de son pilote. A noter que Ferrari s’est montrée rassurée de ne pas devoir changer la boîte de vitesses de Vettel après l’accident de ce dernier et de Lance Stroll, survenu après l’arrivée du Grand Prix de Malaisie.