F1: Pas de nouveau moteur pour Ferrari à Monza

F1: Pas de nouveau moteur pour Ferrari à Monza

Ferrari ne prévoit pas d’introduire un nouveau moteur à Monza, pour son Grand Prix à domicile, en dépit du déficit qu’est le sien face à Mercedes. En effet, le motoriste allemand a amené en Belgique la nouvelle spécification de son V6 turbo hybride et a décidé de ne pas se tenir à la limite de consommation à 0.9 litre d’huile qui est en vigueur dès ce week-end, malgré un accord passé tacitement. Avec une consommation portée à 1.2 litre, le Mercedes gagnerait 150 millièmes de seconde par tour, soit environ cinq secondes sur la durée d’une course. Malgré tout, Ferrari ne veut pas céder à la panique et préfère retarder l’introduction de son quatrième moteur afin qu’il soit encore plus évolué et qu’il compense au maximum ce déficit.

“Nous n’avons pas de nouveau moteur ce week-end” a confirmé Sébastian Vettel hier, en conférence de presse. “Nous suivons plus ou moins le plan. Je pense qu’il serait dommage de se précipiter pour une semaine et de manquer le développement du moteur, donc je pense que nous sommes dans les temps. Je ne sais pas si c’était leur objectif dès le départ ou s’ils ont rencontré d’autres problèmes”.

La décision de décaler l’arrivée de ce moteur est risquée pour Ferrari qui accepte à court terme d’être en retrait de Mercedes, d’autant que le moteur utilisé à Monza est celui utilisé depuis Silverstone et pourrait avoir perdu en puissance à cause de son usure. La course suivante étant à Singapour, le déficit en puissance pure se fera moins sentir vu la nature du circuit. Cela laisse donc possiblement quatre semaines à Ferrari avant de l’utiliser en Malaisie.