F1: Budkowski admet que la restructuration du département aéro de Renault a affecté le développement de la R.S.20

F1: Budkowski admet que la restructuration du département aéro de Renault a affecté le développement de la R.S.20

Marcin Budkowski, le Directeur exécutif de Renault Sport Racing, déclare que la réorganisation du département aérodynamique de l’écurie a eu des impacts sur le développement de la monoplace de 2020.

Renault F1 Team a restructuré ses départements techniques avant la saison 2020. Dirk De Beer a remplacé l’ancien directeur de l’aérodynamique Peter Machin alors que Pat Fry occupe le poste de directeur technique après le départ de Nick Chester.

Marcin Budkowski reconnaît ainsi que ces changements ont affecté le développement de la R.S.20.“L’automne et l’hiver ont été très agités,” confie Budkowski à The-race.com. “Depuis mai dernier, nous avons changé les trois personnes principales dans les domaines techniques : nous avons changé le directeur technique, nous avons changé le directeur de l’ingénierie et nous avons changé le responsable de l’aérodynamique. Je ne vais pas vous dire que c’est du vent et que cela ne change rien à notre organisation.”


“Le concept initial a été établi avec un directeur technique différent et un responsable de l’aérodynamique différent. 
Je vous mentirais si je vous disais qu’il n’y avait absolument aucune différence d’opinion. Il y a toujours des différences d’opinions, des points de vue différents et je suis sûr que si Pat était là à l’époque, il aurait pu faire des choix légèrement différents.Cela ne veut pas dire que les choix actuels sont  mauvais.”

“Il y a des centaines de personnes qui y travaillent, mais au bout du compte, ce sont quelques personnes clés qui prennent les décisions essentielles, sur la base des informations dont vous disposez, sur la base de votre expérience, sur la base de ce que vos outils vous disent sur le niveau de développement.”

Laisser un commentaire