F1/ Brown : “ Mercedes devra se débarrasser de quelques centaines de personnes ”

F1/ Brown : “ Mercedes devra se débarrasser de quelques centaines de personnes ”

Dans une interview accordée à Auto Motor und Sport, le PDG de McLaren, Zak Brown,  a donné son point de vue quant au document F1/FIA qui a été envoyé aux différentes équipes du plateau.

La Formule 1 a convenu d’un plafond budgétaire annuel avoisinant les 175 millions de dollars sur cinq saisons de 2021 à 2025, bien qu’un ajustement à la hausse de l’inflation soit prévu. Mais, ce montant n’inclut pas les dépenses telles que les salaires des conducteurs, les dépenses de marketing et les coûts liés aux moteurs.

Le PDG américain estime que la réduction forcée des dépenses par les équipes uniformisera les règles du jeu et resserra de facto le championnat. Il étaye cet argument par l’exemple de l’Indycar: “Pourquoi ne pas laisser les dix équipes s’affronter avec un même budget ? Cela rendrait le sport moins prévisible, apporterait plus de surprises. À la fin, les meilleures équipes gagneront à la fin. «Regardez en IndyCar; les écuries comme Penske, Ganassis et Andretti remportent toujours le championnat. Mais ils ne gagnent pas toutes les courses ”.

La différence de performances entre les écuries sera moindre car pour se tenir au règlement financier, les grandes écuries au premier rang desquelles se trouve Mercedes seraient tenues de procéder à des licenciements au sein de leurs personnels. Sacrifice que n’auraient pas à faire les écuries de second rang à l’instar de McLaren.

“Nous allons bien,” rassure Brown. “Pour nous, il s’agit d’établir des priorités. Nous voulons mieux utiliser notre argent. Pour nous, le plafond budgétaire n’est pas un problème, mais une équipe comme Mercedes devra se débarrasser de quelques centaines de personnes et c’est inquiétant.”

Se pose alors la question: le prochain grand chantier des écuries réside-t-il dans le contrôle de leur plafond budgétaire?

Yann Mazet