F1: Binotto explique les problèmes de la Scuderia Ferrari à Melbourne

F1: Binotto explique les problèmes de la Scuderia Ferrari à Melbourne

Ferrari n’a pas été à la hauteur de son concurrent direct lors de la manche d’ouverture de la saison à Melbourne. En effet, Sebastian Vettel et Charles Leclerc qui ont respectivement terminé à la 4e et 5e place, avaient du mal à suivre le rythme des deux pilotes Mercedes dès le début de la course.

Le directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, a ainsi dévoilé que l’écurie était victime de problèmes d’équilibre sur la SF90. “Dès vendredi, nous n’étions pas à l’aise sur cette piste,”  a déclaré Binotto.

“Même si nous avons beaucoup travaillé sur les réglages, nous n’avons pas trouvé le bon équilibre et même notre performance en qualifications a démontré que nous avions du mal à nous adapter sur le circuit de d’Albert Park.”

“Puis en course, dans le premier relais, nous avons essayé de suivre les autres pilotes. Charles a fait une petite erreur, ce qui signifie qu’il ne pouvait pas rester avec les leaders.”

“Après son arrêt au stand, la voiture de Seb n’a jamais trouvé le bon niveau d’adhérence avec les pneus mediums et le pilote n’a donc pas été en mesure d’attaquer ceux qui le devançaient.”

“Quand il n’a pu résister face à Verstappen, nous avons décidé que le plus important était d’arriver au bout, de gérer les pneus. Quand Charles l’a rattrapé, il semblait sage de ne prendre aucun risque.”

Binotto reconnaît que  Ferrari a beaucoup de travail à faire avant le Grand Prix de Bahreïn: “Nous quittons l’Australie avec beaucoup de données à analyser et nous allons l’utiliser pour trouver comment revenir à notre niveau actuel de compétitivité pour la course à Bahreïn dans deux semaines.”