F1/ Binotto : Ce qu’a fait Racing Point, c’est comme tricher à un examen

F1/ Binotto : Ce qu’a fait Racing Point, c’est comme tricher à un examen

Mattia Binotto a confirmé l’intention de Ferrari de faire appel de la décision de la Fia concernant l’amende de 400000 euros et le retrait de 15 points infligés à Racing Point. Le directeur de la Scuderia pense que cette sanction n’est pas lourde et compare cette situation avec celle d’une personne qui réussit un examen en copiant les réponses de son camarade.

“En tant que Ferrari, nous avons déjà parlé de l’affaire Racing Point vendredi, nous avons déjà dit ce que nous pensons” confie Binotto. “Il y a eu des protestations, et il y a eu le premier verdict qui disait que ce que Racing Point a fait est illégal. C’est un point de départ. Stroll et Wolff sont peut-être furieux, mais il y a eu une violation du règlement ici.”

“C’est comme copier les réponses d’un examen. Il y a ceux qui copient, et ceux qui réussissent le test pour que d’autres le copient. Je ne pense pas qu’il y ait quoi que ce soit à ajouter à cela. Les faits sont évidents. Nous sommes des adversaires et c’est normal. Chacun regarde son propre intérêt. Nous avons fait part de notre intention de faire appel. Nous pensons que la sentence n’était pas adéquate, et nous avons quatre jours pour la confirmer.”

Quant à Toto Wolff, il pense que Mercedes et Racing Poing n’ont rien fait de mal dans cette affaire : “Nous n’avons rien fait de mal. Je crois fermement que Racing Point n’a rien fait de mal. Je crois que si cette affaire est portée devant la Cour d’appel internationale, les avocats et les juristes ont la ferme conviction qu’il s’agit d’une affaire qui repose sur des piliers très, très solides, et donc que tout le monde est bien placé pour le faire. Si quelqu’un pense que nous avons fait quelque chose de mal, il devrait protester, et nous sommes heureux d’aller au tribunal.”

Renault, Ferrari, Williams et McLaren envisagent de faire appel de la décision de la Fia car ces quatre écuries estiment que la sanction infligée à Racing Point, qui continue à utiliser les écopes de frein pour le reste de la saison, n’est pas sévère. Un appel entraînerait le renvoi de l’affaire devant la Cour d’appel internationale de la FIA.

Laisser un commentaire