F1/ Alonso : "Nous aurons du mal à gagner des places en course"

F1/ Alonso : "Nous aurons du mal à gagner des places en course"

Fernando Alonso a admis ce jeudi que McLaren Honda allait vivre un week-end très compliqué lors de la manche en Azerbaïdjan à cause du manque cruel de puissance dans le moteur Honda.

Avec des longues lignes droites et surtout la dernière qui semble interminable pour les pilotes, le Grand Prix d’Azerbaïdjan risque bien d’être très compliqué pour les MCL32 de McLaren motorisées par Honda. Depuis le début de la saison, l’écurie de Woking subit clairement le manque de performance du propulseur Nippon ainsi que le manque de fiabilité. Les deux parties seraient au bord de la rupture et McLaren aurait déjà signé un pré-contrat avec Mercedes pour l’an prochain.

Pilote malheureux de McLaren, Fernando Alonso n’a pas inscrit le moindre point depuis le début de la saison suite à de nombreux problèmes moteurs. De plus, le double champion du monde Espagnol partira du fond de la grille de Bakou ce dimanche suite à des pénalités suite à l’installation d’un sixième MGU-H sur sa MCL32 tout comme son coéquipier Stoffel Vandoorne.

Mais Fernando Alonso ne pense pas à cette pénalité car il estime que le déficit moteur par rapport à ses concurrents sera très difficile à combler à cause des longues lignes droites : “Ce qui fait mal, c’est que l’écart avec les meilleurs monoplaces ici pourrait bien atteindre 2,5 à 3 secondes au tour, rien que sur les lignes droites. C’est une situation très malheureuse pour nous parce que, en partant du fond de la grille, avec un tel déficit de performance en ligne droite, nous aurons du mal à gagner des places en course.”

Alexandre Khaldi