F1 : Abiteboul craint que la course à l'armement sur les moteurs fasse partir un motoriste

F1 : Abiteboul craint que la course à l'armement sur les moteurs fasse partir un motoriste

Cyril Abiteboul reconnaît les progrès de Honda, qui semble avoir réussi à dépasser Renault en performance pure sur un tour. Cela s’est fait non sans mal, Pierre Gasly et Brendon Hartley utilisant de nombreux éléments pour y parvenir, afin de paver le chemin pour Red Bull qui utilisera le moteur japonais l’an prochain. Abiteboul regrette que l’investissement de Honda ait autant payé, et n’estime pas que ce soit dû à la manière dont le manufacturier a travaillé.

“Ce n’est pas une surprise, car il était déjà très clair l’an dernier que Honda progressait très rapidement” explique Abiteboul à Motorsport.com. “La fiabilité n’était pas au rendez-vous l’an dernier, poursuit-il, mais c’était extrêmement clair, et je me souviens qu’à Spa, il y avait un signal très clair que Honda était en mouvement étant donné l’énorme investissement évident que Honda est en train de faire. Ce n’est pas une surprise que ce soit payant parce que nous sommes toujours dans une F1 qui récompense combien vous dépensez plutôt que comment vous dépensez. Et c’est un sujet de préoccupation.”

Il craint que cette course à l’armement, qui prouve selon lui qu’il suffit simplement de dépenser, ne finisse par dégoûter un constructeur actuellement présent : “C’est à mon avis intenable. C’est peut-être payant pour Honda maintenant, mais à un moment donné, ce sera intenable pour l’un des quatre, et qui sait ce qui arrivera à ce moment-là. Je pense que la F1 ne peut pas se permettre de perdre l’un d’entre eux. Et je ne vois pas assez de décisions ou d’actions prises pour alléger cette nécessité de dépenser d’une manière qui pourrait être intenable à moyen et à long terme.”