2018: Enfin l'année du cheval cabré ?

2018: Enfin l'année du cheval cabré ?

Cette question est sur les lèvres de tous les fans transalpins de l’écurie de Maranello. Le pilote de la Scuderia, Sebastian Vettel; quadruple champion du monde consécutivement de 2010 à 2013 y croit énormément.Ferrari est en effet à la recherche du graal depuis 2007 et le titre de Kimi Raïkkönen; une éternité pour les rouges. 

L’un des motifs d’espoir pour la firme de Modène réside en l’excellente saison 2017 réalisée par l’allemand. En effet le pilote Ferrari a mené le championnat durant quasiment les deux tiers de la saison!! Un exploit eu égard aux résultats plus que décevants des années précédentes. Le finlandais a été quant à lui moins en verve en terminant seulement quatrième avec 112 points de retard sur son équipier. Le champion du monde 2007, en difficulté tout au long de la saison en comparaison avec Vettel puisque son meilleur résultat est une deuxième place obtenue seulement à deux reprises (à Monaco et en Hongrie) tandis que son coéquipier a connu la victoire à cinq reprises.

De plus c’est la seconde fois seulement que Raïkkönen dépasse les 200 points après sa saison 2012 sous les couleurs de Lotus F1.

Dans une large interview réalisée par Sportbild, Vettel  a estimé: “Il est important que nous restions ensemble en tant qu’équipe et que nous ayons un plan. Tout le monde chez Ferrari donne tout ce qu’il a pour le succès. Il y a énormément de motivation, vous pouvez sentir la passion que les gens ont pour Ferrari en tant que marque. Et tout le monde sacrifie son intérêt personnel pour contribuer au succès de l’équipe. “

A ceux qui douteraient de sa motivation; l’allemand a eu cette magnifique image:“Enzo Ferrari a dit: Vous ne pouvez pas décrire la passion que vous avez pour l’expérimenter. Le rouge est juste une couleur, mais c’est celui qui représente Ferrari en course et en Formule 1 et c’est encore quelque chose de spécial. Le truc qui te rend faible aux genoux. “

En témoigne le temps impressionnant réalisé par celui que les spécialistes ont pendant longtemps surnommé “Baby Schumi” jeudi lors des essais de Barcelone. L’allemand âgé de 30 ans a signé le record de la piste en 1’17″182; améliorant de presque une seconde la précédente marque établie la veille par son ancien équipier chez Red Bull; Daniel Ricciardo.

Alors, quelle visage de Ferrari verra t’on à partir du 25 mars sur les circuits de la planète? Vettel et Raïkkönen pourront ils mener à nouveau la Scuderia vers les sommets?