Espargaró: “ Je suis très fier de ce que nous faisons et atteignons ”

Espargaró: “ Je suis très fier de ce que nous faisons et atteignons ”

Pol Espargaró a obtenu l’un des meilleurs résultats en MotoGP de KTM Factory Racing sur le sec avec sa huitième place au Grand Prix des Amériques le week-end dernier. Le pilote espagnol qui estime ainsi que la RC16 a bien progressé par rapport à celle de l’année dernière, est très fier de son résultat au Texas.

“Je suis très enthousiaste par rapport à ce que les gars de l’usine sont en train de tester en Autriche, et très fier de notre résultat comparé à l’an dernier,” a déclaré Espargaró. “Je suis aussi très fier de ce que nous faisons et atteignons. Je sens que les gens du paddock commencent à voir notre travail et ce que ce travail a été ces deux dernières années. Il faut continuer de pousser pour mener KTM au sommet.”

“C’est une position réaliste pour nous : autour du top 10. Sans les chutes et tout ça, j’aurais terminé 11e. Niveau temps, nous avons été là, nous avions un bon rythme, en 2’06 au début puis 2’09 vers le milieu, nous avons juste baissé un peu à la fin à cause des pneus.”

J’ai terminé 12 secondes devant mon coéquipier. Johann a du mal ici, mais nous avons été les plus rapides des KTM. Mon équipe a travaillé vraiment dur ce week-end à un endroit très difficile pour nous et nous avons décroché un résultat inattendu.”

Pol Espargaró qui reconnaît que KTM est toujours en retard, a également dévoilé les points forts et faibles de la moto autrichienne : “La moto ne tourne pas aussi facilement que les autres et est un peu plus lourde : je le sens dans mes jambes et mes épaules surtout après cette course. La moto a d’autres points forts : sur les freins, elle est très bonne et peut être mise en virage très rapidement.”

“L’adhérence était bien meilleure que l’an dernier et la moto tourne mieux que l’an dernier. Le moteur va plus vite et plus doucement avec toute l’électronique qui fonctionne bien.”

“C’est moins physique que l’an dernier, c’est sûr. On peut pousser jusqu’à la fin de la course sans se fatiguer. Dans l’ensemble, le package est bien meilleur que celui de l’an dernier, mais il nous manque encore beaucoup de choses.”