Le départ d'Arrivabene, un coup de pression pour Vettel

Le départ d'Arrivabene, un coup de pression pour Vettel

L’Allemand est attendu au tournant. C’est l’avis du président de la fédération automobile italienne, qui estime que le départ d’Arrivabene sonne comme un avertissement pour le pilote et pour l’ensemble de la Scuderia.

Selon Angelo Sticchi Damiani, Ferrari débutera la saison 2019 de Formule 1 avec une pression complémentaire. L’équipe italienne va en effet devoir répondre à de lourdes attentes après le départ forcé de Maurizio Arrivabene.

“Le message est clair”, estime Sticchi dans le Corriere dello Sport. “Il ne peut plus y avoir d’incompréhensions. Les résultats ne peuvent plus être perturbés par des erreurs de communication entre les différents responsables. L’arrivée de Binotto et la fusion entre les deux rôles principaux dans l’équipe ont une signification: Ferrari doit gagner les deux titres en 2019”, estime le président de l’ACI.

Et pour lui, un homme en particulier est concerné par ces attentes: Sebastian Vettel. “Il ne sera pas heureux de voir débarquer un pilote jeune, rapide et déjà très mature. Mais je suis convaincu que cela ne peut que l’aider à donner le meilleur de lui-même. Il fallait réagir après les démonstrations de fragilité de la saison dernière, où il pilotait dans une sorte de zone de confort avec son ami Raikkonen à ses côtés”, a-t-il précisé.

Une saison 2019 fondamentale pour la Scuderia Ferrari.