Dakar : Sébastien Loeb contre-attaque et remporte l'étape du jour

Dakar : Sébastien Loeb contre-attaque et remporte l'étape du jour

Sébastien Loeb s’est montré le plus rapide lors de la deuxième étape du Dakar, disputée entre Pisco et San Juan de Marcona sur 553 kilomètres, dont 342 de spéciale, mardi au Pérou.

Le Français, nonuple champion du monde des rallyes, a devancé de huit petites secondes l’Espagnol Nani Roma (Mini). Le Néerlandais Bernhard ten Brinke (Toyota) complète le podium du jour à 1:20 alors que le Sud-Africain Giniel de Villiers (Toyota), son coéquipier au sein du team belge Overdrive, quatrième à 1:31, a pris les commandes du général.

Loeb a décroché son 11e succès sur le Dakar et se replace ainsi à la quatrième place du général, à 1:56 de la tête. Vainqueur de l’étape inaugurale lundi, Nasser Al-Attiyah (Toyota) a dû se contenter mardi de la 11e position. Le Qatari glisse donc à la 8e place générale, à 3:26 de de Villiers, son coéquipier chez Overdrive. Bernhard ten Brinke, troisième pilote Toyota, grimpe de la 8e à la 2e place générale, à 28 secondes.

Tenant du titre, l’Espagnol Carlos Sainz (Mini) a terminé 8e de l’étape et se retrouve 6e du classement (+0:28). Stéphane Peterhansel, sept fois vainqueur en autos, a passé plus de 20 minutes à l’arrêt après plus de 100 kilomètres de spéciale. Le Français, au volant d’une Mini, a finalement ponctué l’étape à la 17e place, à 15:09 de Loeb, et se retrouve 13e au général (+13:55).

A noter que l’Argentin Orlando Terranova, victime d’un lumbago, a été transféré à l’hôpital d’Ica. Le pilote Mini, 12e de la première étape lundi, ne verra pas l’arrivée de son 13e Dakar. Mercredi, le Dakar s’élancera vers Arequipa pour une étape de 798 km, dont 331 de spéciale.