Dakar, Etape 13 : Al-Attiyah deuxième au général après une nouvelle victoire

Dakar, Etape 13 : Al-Attiyah deuxième au général après une nouvelle victoire

C’est la dernière grosse étape de ce Dakar, avant l’arrivée ce samedi qui viendra clore cette édition. Carlos Sainz est plus proche que jamais du but mais lors de la 12e étape, Stéphane Peterhansel  lui a envoyé un signal fort en lui reprenant plus d’un quart d’heure, lui rappelant qu’il n’avait pas le droit à l’erreur.

Le début de cette dernière étape est agité, avec notamment un arrêt de plus de 10 minutes pour Nasser Al-Attiyah. Le Qatari repart tandis que ses rivaux sont déjà en route vers le WP2. Et c’est avant ce dernier que Stéphane Peterhansel hypothèque définitivement ses chances de victoires dans l’épreuve ! En effet, il fait une sortie de piste et endommage sa direction assistée.

La suite sera pour lui un calvaire et il perd près de 50 minutes jusqu’à la neutralisation, entre les deux parties d’étapes. C’est Bernhard Ten Brinke qui arrive le premier à la neutralisation, suivi de près par Nasser Al Attiyah. Giniel De Villiers, tout de même à sept minutes, complète la domination des Toyota. Sainz lâche une dizaine de minutes et garde toujours la victoire de l’épreuve à l’œil.

Al Attiyah prend les devants lorsque la course est relancée et distance immédiatement De Villiers et Sainz de respectivement 8 et 10 minutes. C’est la catastrophe pour Bernhard Ten Brinke qui abandonne sur une panne mécanique ! Sur le podium au général et leader ce matin, il peut nourrir de nombreux regrets.

Peterhansel s’est relancé suite à l’assistance et reprend un rythme normal, proche de celui des leaders. Avec une heure de perdue, il est pour le moment éliminé du podium. Il finira par lâcher encore du temps en fin d’étape.

Al-Attiyah remporte sa deuxième étape consécutive et relègue tous ses opposants à plus d’un quart d’heure. Il prend la deuxième place du rallye derrière Carlos Sainz, sixième de l’étape à 20 minutes du Qatari. Suite aux déboires de Peterhansel et Ten Brinke, c’est Giniel De Villiers qui se retrouve sur le podium à 1h20 de Sainz, et huit minutes devant Peterhansel qui aura du mal à revenir sur le podium.