Dakar, Etape 12 : Al-Attiyah remporte l'étape, Peterhansel fait peur à Sainz

Dakar, Etape 12 : Al-Attiyah remporte l'étape, Peterhansel fait peur à Sainz

Avant l’étape, l’appel porté par Peugeot a payé et Carlos Sainz a récupéré les 10 minutes perdues pour l’accident supposé avec un quad. Son avance au général repasse à une heure mais l’étape du jour s’annonce piégeuse puisque les intempéries ont eu raison de la course en moto et en quad, annulée pour la journée.

Orlando Terranova est le plus prompt à prendre un bon rythme et devance Mikko Hirvonen au WP1. Les Mini sont en forme mais Ten Brinke et De Villiers se placent en embuscade au WP2 d’un classement toujours emmené par Terranova.

C’est Ten Brinke qui prend le contrôle avant la fin de la première partie de l’étape du jour. Il devance Al Attiyah de 1’28 et Peterhansel de 1’41, tandis que Terranova rétrograde au classement. Sainz perd actuellement 8 minutes sur Péterhansel et continue de gérer la course.

C’est Peterhansel qui prend la main de cette étape en début d’après-midi et devance Al Attiyah et Ten Brinke. Derrière, Terranova et De Villiers restent à trois minutes environ du leader, pas très loin de Ten Brinke qui est à 2’35 de Peterhansel.

La suite de la journée va être un duel sans merci entre le Français et Nasser Al Attiyah. Lors des trois points de passage suivants, ils s’échangent coup sur coup les commandes de l’étape, en restant à chaque fois l’un et l’autre à moins d’une minute de leur rival.

Al Attiyah a finalement le dernier mot et remporte l’étape après un sprint final de toute beauté, dans lequel Peterhansel concède deux minutes. C’est l’écart qui sépare les deux hommes à l’arrivée tandis que De Villiers termine troisième, devant Terranova et Ten Brinke.

Sainz concède 16 minutes à Peterhansel durant cette étape mais en conserve le commandement avec 44 minutes sur son équipier et 1h05 sur Al Attiyah. Clairement, Sainz contrôle les écarts et ne prend aucun risque afin de ne pas perdre une épreuve qui lui est promise.