Dakar 2017 : Encore un défi réussi pour Philippe Croizon

Dakar 2017 : Encore un défi réussi pour Philippe Croizon

Après avoir traversé la Manche, relié les cinq continents à la nage, on n’arrête plus Philippe Croizon dans sa conquête de défis ! Cet ancien  métallurgiste devenu athlète français, suite à la perte de ses quatre membres, continue de multiplier les exploits sportifs. Il vient hier de terminer les 13 jours de ce Dakar 2017 allant d’Asunción à Buenos Aires. Le pilote français et son copilote Cédric Duple ont bouclé ce Dakar en 81h33’56, à la 49e place du classement auto.

A bord d’un Buggy spécialement aménagé – système mini-manche hydraulique pour la commande à la fois de la direction et de l’accélérateur/frein, pose d’une ceinture harnais 6 points à déverrouillage rapide central, commandes des fonctions électriques secondaires à gauche, placées au niveau du panneau de porte – le pilote était prêt à surmonter toute épreuve. Pour autant, sur l’antenne de TF1, il s’est montré surpris par les difficultés de cette dernière : “la chaleur, l’air qui rentrait à l’intérieur de la voiture était à 55 degrès et on dépassait les 60 degrés à l’intérieur de l’habitacle, c’était terrible”. A cela sont venus s’ajouter plusieurs difficultés, comme lors de la 10e étape,  une fuite du liquide de refroidissement le faisant arriver très tard, ne lui laissant que deux heures de sommeil avant de redémarrer l’étape suivante.

Malgré ces 13 jours « terribles », Philippe Croizon, qui est passé par toutes les émotions, n’a rien lâché malgré la difficulté. En arrivant au terme du Dakar, il nous montre encore une fois que tout est possible. Le sportif de 48 ans ne compte d’ailleurs pas s’arrêter là. A peine arriver à Buenos Aires, parmi ses premiers mots on retient : « l’impossible c’est personne d’autre, c’est juste vous ! Rendez-vous à la prochaine aventure ! ».

Dorian Girard

Laisser un commentaire