Claire Williams est confiante que son écurie restera en Formule 1

Claire Williams est confiante que son écurie restera en Formule 1

Claire Williams est confiante que l’équipe éponyme trouvera l’investissement nécessaire pour assurer son avenir malgré les difficultés financières qu’elle rencontre actuellement.

Williams Grand Prix Holdings a déclaré vendredi qu’il envisage de vendre totalement ou partiellement  son écurie après une perte de 13 millions de livres sterling l’année dernière, associée à une situation financière catastrophique à cause de la crise de Covid-19. L’écurie de Grove a d’ailleurs mis fin à son partenariat avec son sponsor titre ROKiT.

Cependant, Claire Williams est convaincue que l’écurie trouvera de nouveaux investisseurs afin de mettre en place une nouvelle stratégie pour faire face à la crise. “J’ai toute confiance que nous trouverons l’investissement dont nous avons besoin,” confie Claire Williams. “Nous prenons cette décision de rechercher des investissements étrangers afin de nous aider à réaliser tout ce que nous voulons, à réaliser tous les plans que nous avons mis en place et à aller encore plus loin.”

“C’est absolument le bon jour pour faire cela dans l’histoire de Williams. La marque Williams a une valeur énorme. Elle est appréciée des fans de sport, tant en F1 qu’en dehors, et je pense qu’elle représente quelque chose. Je suis sûr que n’importe quel investisseur le reconnaîtrait.”

Heureusement, Williams a obtenu un nouveau prêt bancaire de 45 millions de dollars  impliquant Michael Latifi, le père du pilote Nicholas, et le groupe bancaire HSBC, grâce au financement des emprunts. L’écurie a donné plus de détails sur cet accord et les modalités de remboursement.

“Les nouveaux accords de financement conservent les partenaires bancaires de longue date HSBC en combinaison avec de nouveaux partenaires de financement,” a dit le communiqué de Williams Racing. “Le total des fonds fournis au groupe dans le cadre de ce nouvel accord s’élève à 45 millions de dollars.”

“25 millions de dollars ont été reçus et garantis sur le terrain, le bâtiment, l’usine et les machines du groupe, remboursables en totalité en avril 2022. Un intérêt de 5 % est payable annuellement et un autre intérêt de 5 % par an est cumulé pour être remboursé en avril 2022.”

“Un montant supplémentaire de 20 millions de dollars a été reçu, garanti par les actifs patrimoniaux du groupe. Les intérêts de 5 % sont payables annuellement à partir d’avril 2020, tandis que le principal du prêt sera remboursé par versements annuels égaux sur une période de cinq ans se terminant en 2026.”