Brawn explique comment la F1 compte empêcher l’exploitation des failles réglementaires

Brawn explique comment la F1 compte empêcher l’exploitation des failles réglementaires

La formule 1 envisage de mettre en place une nouvelle règle qui empêchera aux écuries d’exploiter les failles du règlement technique à partir de 2021, où interviendra une refonte complète de la réglementation sportive, technique et financière.

Dans l’état actuel des choses, les dix équipes doivent accepter une modification d’une règle si elle est apportée en cours de saison. Si une équipe trouve une faille, toute modification du règlement devra attendre la fin de la saison.

Ce ne sera plus le cas à partir de 2021, la F1 et la FIA ont travaillé dur pour pouvoir modifier rapidement le règlement en cours de saison, l’année prochaine.

“La gouvernance dans le passé a été que les équipes devaient toutes accepter de faire un changement,” explique le directeur sportif de la F1, Ross Brawn. “Nous faisons pression sur la gouvernance pour qu’elle nous permette d’apporter des changements beaucoup plus rapidement qu’à l’heure actuelle.”

“Vous exploitez une faille à l’avenir, vous pouvez être éliminé à la prochaine course, ce que vous ne pourriez jamais faire maintenant. Donc le diffuseur Brawn – il se trouve que trois équipes l’avaient, donc il aurait continué – mais si une équipe se présente avec une solution qui n’a jamais été conçue, et qui n’a jamais été imaginée, et détruit tout le principe de ce qui est en train d’être fait, la gouvernance permettrait, avec un soutien suffisant des autres équipes, de l’arrêter. C’est une philosophie tout à fait différente.”

“Ce qui se passe alors, c’est que quelqu’un qui a une faille pense : “Est-ce que je veux l’utiliser ou est-ce que je veux en parler à la FIA comme ce n’était pas prévu ? Vous avez trouvé une faille dans le règlement et vous vous présentez à la première course et la FIA vous dit : “Désolé mon gars, ce n’était pas prévu, nous allons organiser une réunion maintenant et si tout le monde est d’accord, à part vous, nous l’arrêterons”.”

Brawn précise que l’objectif de ce changement est d’éviter aux écuries de corrompre le principe de la réglementation qui entrera en vigueur en 2021.“Une grande idée est l’exploitation des règlements dans les limites de ce qui était prévu,”  explique-t-il. “Si quelqu’un arrive avec quelque chose qui était un jeu de mots ou une interprétation qui n’a jamais été prévue, cela corrompt complètement le principe.”

“Quel est le choix ? Soit on vit avec pendant un an et on a quelque chose qui n’est pas une grande compétition, soit on le change, on le corrige et on remet la compétition à sa place.Ce que nous ne voulons pas – et je le dis avec une certaine hypocrisie [le diffuseur de Brawn a joué un grand rôle dans la victoire de l’équipe aux deux championnats du monde en 2009] – est que nous ne voulons pas qu’un championnat soit gagné à cause de cette faille.”

“Nous voulons des gens avec un ensemble de règles bien comprises qui seront les meilleurs dans ce qu’ils font. Je pense qu’ils doivent compter sur nous et sur la FIA, que nous n’allons pas pénaliser quelqu’un qui a une grande idée. C’est subjectif. Mais une grande idée est-elle le fait que quelqu’un ait mis une virgule au mauvais endroit dans le règlement, ce qui signifie qu’un avocat peut l’interpréter de diverses manières ? Je ne pense pas que ce soit le cas.”